En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Marché automobile : tout oppose la France et la Chine

Romain Brami

Éditeur et directeur adjoint du contenu

Consommateurs 06.01.2016 / 16:46

Car key

Kantar Media TGI vient de publier son rapport sur le marché automobile et les intentions d’achat dans différents pays dont la France et la Chine. Si le niveau d’envie est comparable entre européens, américains et chinois, le prix que le consommateur est prêt à dépenser est en revanche très fluctuant.

33% des Français ont l'intention de s'acheter une voiture. C'est exactement le même niveau que les Chinois ou les Australiens, et c'est le nombre le plus élevé parmi les pays étudiés. Comparativement, ils sont 32% en Grande-Bretagne, 29% aux États-Unis, 21% en Allemagne, et seulement 6% en Corée du Sud et 4% en Inde.

Là où Français et Chinois ne se ressemblent plus mais s'opposent, c'est dans la somme qu'ils seraient prêts à dépenser pour leur voiture. Ainsi, quand on demande aux acheteurs potentiels s'ils seraient prêts à dépenser plus de 30 000 euros dans leur prochaine voiture, les Chinois sont largement en tête avec 41% d'entre eux se déclarant prêts. Et les Français bon dernier avec 4%. On note de grandes disparités sur cette question puisqu'ils sont 14% en Allemagne, 10% au Royaume-Uni et en Australie et 5% en Espagne.  Le potentiel du marché chinois pour le secteur des voitures de luxe apparait donc bien comme considérable.

L'autre spécificité chinoise réside dans le taux d'équipement qui reste relativement faible dans le pays. Ainsi si 84 % des Français possédant le permis de conduire possède une voiture, ils ne sont que 34% en Chine. Ce chiffre est de 81% en l'Allemagne et aux États-Unis, 75% en Espagne, 74% en Australie, 67% au Japon et 64% en Grande-Bretagne.

En Chine, Seulement 25% des 18-24 ans ont accès à une voiture chez eux. Ce chiffre monte rapidement à 48% pour les 25-34 ans. Toutefois, ce chiffre s'effondre pour les plus de 45 ans. C'est exactement l'inverse en Europe où personnes les plus âgées sont les plus susceptibles de posséder un véhicule. Un signe peut être d'une tradition plus forte en Chine de prendre en charge ses parents et ses grands-parents.

Dernier exemple des exceptions françaises et chinoises, quand on demande aux intéressés quel sera le critère principal de leur choix, la plupart des pays répondent le prix sauf, lesFrançais qui s'intéressent plus à leur confort et les Chinois qui parlent de leur sécurité. 

Source : Kantar Media


Notes de la rédaction

N'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @Kantar_FR et de vous et enregistrer à notre newsletter pour ne rater aucune de nos études.

Derniers articles

Alors que les critiques des Français sur leur classe politique n’ont jamais été aussi sévères, la victoire d’Emmanuel Macron « contre le populisme » est-elle en trompe l’œil ?

Le rapport des Français à la connexion pendant leurs vacances reste paradoxal, entre l’envie de se déconnecter et des bénéfices à en tirer dont ils ne peuvent pas et ne veulent pas se passer.

La vague de juillet 2017 de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée fin juin 2017.

Découvrez dans cette vidéo les principaux résultats du Référenseigne Scoop 2017 et la tendance des enseignes sur ce début d’année.

Retrouvez nos estimations de l'abstention et son évolution depuis 1967, puis l'estimation de la projection en sièges.

Contenus liés