En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

#Penelopegate : les Français entre consternation et résignation

Marion Petit

Chargée d'études, Kantar Public

Politique 02.02.2017 / 15:00

francois-penelope-fillon

Les participants de notre communauté présidentielle 2017 réalisée en partenariat avec Krealinks ont réagi à l’affaire Penelope Fillon, suite aux révélations du Canard Enchaîné sur l’emploi présumé fictif de la femme de François Fillon.

Une polémique omniprésente dans les médias…

L’unanimité des participants a entendu parler de l’affaire Penelope Fillon, jugée omniprésente dans les médias (presse, sur les chaînes d’information et les réseaux sociaux). Ainsi, à la question « Avez-vous entendu parler de la polémique autour de Penelope Fillon ? », les internautes répliquent « Comment ne pas en avoir entendu parler ! ». .  Toutefois, alors qu’une majorité des internautes estime que cette polémique n’est pas prête de disparaître du champ médiatique, certains pensent que ce scandale ne durera qu’un temps pour laisser place à une autre polémique faisant le « buzz ».

… qui fragilise le candidat du parti Les Républicains pour l’élection présidentielle 2017

C’est un « coup dur » pour le candidat qui avait prôné l’exemplarité et son intégrité tout au long de sa campagne pour la Primaire de la Droite et du centre. Une partie des internautes se disent en effet choqués de cette affaire qu’ils jugent scandaleuse et honteuse, déçus de François Fillon dont l’image d’honnêteté semble être clairement brisée.

« Scandaleux pour un homme qui se veut irréprochable, qui parle de rigueur et qui se remplit les poches ! »  « C'est encore plus dur à avaler lorsqu'il s'agit d'un "Monsieur Propre". »

D’autres internautes (plus cyniques à l’égard de la vie politique?) n’expriment pas de réelle surprise à la découverte de ces faits à l’approche de l’élection présidentielle. Ils rappellent en effet que nombreux sont les politiciens français (et étrangers) à être impliqués dans des affaires politico-financières et considèrent François Fillon comme un homme privilégié de plus qui profite du système. Pour eux, cette affaire ne vient donc que confirmer un sentiment de corruption assez généralisée du personnel politique français.

« Cela ne m'étonne pas vraiment que les diverses casseroles soient déterrées à l'approche des élections. » « S'il était le seul à abuser du système, mais cette affaire c'est une goutte d'eau dans l'océan. Les politiciens sont, pour la plupart, à mettre dans le même panier. »

La plupart des internautes estiment que François Fillon est définitivement décrédibilisé, quelle que soit l’issue de cette affaire, et ne lui font plus confiance. Néanmoins, les sympathisants de Droite sont moins définitifs dans leur jugement et préfèrent attendre le fin mot de l’histoire pour se prononcer sur leur soutien ou non à l’ancien Premier ministre pour la présidentielle.

« Je pense que ça peut avoir un impact et lui coûter sa place à l'Élysée. »

François Fillon a lui-même affirmé qu’il renoncerait à sa candidature à l'élection présidentielle s'il était mis en examen dans cette affaire, décision jugée rationnelle et approuvée par les internautes. Toutefois, certains dénoncent un choix stratégique et maîtrisé de la part du candidat des Républicains pour se défendre des accusations portées à son encontre, sans pour autant prendre de risque compte tenu des délais de justice, une mise en examen étant peu probable avant l’élection présidentielle. Ainsi, quelques internautes estiment qu’il devrait renoncer à se présenter à la présidentielle dès maintenant.

« La réelle cohérence consisterait à se retirer dès maintenant car son intégrité est sévèrement mise en cause. »

Quelles suites à cette affaire ?

Dans ce climat d’incertitude avec la candidature de François Fillon en suspens, la question d’un plan B pour son remplacement commence à se poser sérieusement parmi les internautes. Certains déclarent qu’il est « hors-jeu », sa campagne étant définitivement terminée et qu’il est nécessaire qu’il se retire pour ne pas « conduire la droite à l’échec ». Alors quel candidat pour un plan B ? Alain Juppé semble être l’alternative légitime pour certains internautes alors que ce dernier a refusé de remplacer François Fillon.

« F. Fillon est dans une mauvaise posture et je pense que continuer comme il le fait va conduire la droite à l'échec. Je pense qu'il devrait choisir quelqu’un d'autre pour le remplacer. »

Conséquence de cette polémique, un ras-le-bol général des hommes et femmes politiques qui gouvernent le pays, associés à des menteurs et des corrompus abusant du système, en qui les internautes (et les Français de manière plus générale) n’ont plus confiance.

« Est-on sûr qu'un politicien peut montrer patte blanche aujourd'hui. Difficile ! »

Ils s’interrogent d’ailleurs sur l’origine de cette polémique autour de Penelope Fillon et parlent de « coup bas » mais classique, une « instrumentalisation » calculée à l’approche de la présidentielle dans le but de discréditer François Fillon. Une situation que déplorent certains internautes, las de ce dont est fait la vie et l’actualité politique, et même agacés de ces scandales qui viennent « polluer » la présidentielle 2017.

« Comme par hasard les scandales sortent des placards pour discréditer les uns et les autres. Et là ça tombe sur François Fillon ! » « Cela démontre le mauvais état d'esprit des politiques pour flinguer les candidats les plus médiatisés. » « Ce qui est sûr, c'est que l'image globale de nos politiques, qu'ils soient de gauche ou de droite jusqu'aux extrêmes, ne va pas sortir grandie aux yeux de nos concitoyens. »

D’autant plus que les internautes imaginent déjà de nouvelles affaires qui pourraient venir entraver d’autres candidats d’ici l’élection présidentielle en avril.

« Et d'autres casseroles vont sortir.... » « A qui le tour, maintenant? »

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Suivi d’une communauté online d’une soixantaine de personnes, invitées à s’exprimer librement sur ce qu’elles pensent de l’actualité politique jusqu’aux élections de 2017. Cette communauté est réalisée en partenariat avec Krealinks.
Derniers articles

Dimanche prochain, le 24 septembre, 61,5 millions d’électeurs allemands se rendront dans les urnes afin d’élire une nouvelle assemblée (le 19e Bundestag) et in fine un nouveau gouvernement.

L'étude Kantar Sofres réalisée pour l'ADMR révèle que 2/3 des Français (66%) soutiennent au moins une personne au sein de leur famille.

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en mai 2017

Ce ne sont pas ceux dont l’on parle le plus, pourtant les smartphones bas et moyen de gamme sont ceux qui se vendent le plus en France, devant les célèbres Galaxy S de Samsung et iPhone d’Apple.

La vague de septembre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée fin août 2017.

Contenus liés