En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Ventes de smartphones au premier trimestre 2017 : Apple séduit toujours

Lauren Guenveur

Global Client Manager, ComTech

Mobiles 10.05.2017 / 09:00


Kantar
  • SAVE
  • Fermer

    PARTAGER AVEC VOS AMIS

  • EMBED
    Fermer

    Copiez le code suivant pour intégrer le tableau dans votre page web, blog ou BBS.

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en mars 2017

Les dernières données sur les ventes de smartphones fournie par Kantar Worldpanel ComTech pour le premier trimestre de 2017, montrent que les ventes d'iPhone ont continué de croitre dans la  plupart des marchés, à l’exception de la Chine. La plus grande progression pour iOS est venue de Grande-Bretagne (40,4% de PdM, soit une augmentation de 5,6 points de pourcentage) et des États-Unis (38,9% de PdM soit une augmentation de 5,2 points sur un an).

En EU5 (Grande-Bretagne, Allemagne, France, Italie et Espagne.), Android représente désormais 76,3% des ventes de smartphones, soit une progression assez faible par rapport aux 75,6% d’il y a un an. iOS affiche un gain de 1,9 point et obtient 20,7% du marché.

En Europe, les marques chinoises ne cessent de progresser depuis 1 an et représentent désormais 22% des ventes de smartphones. Huawei est désormais le 2e plus gros constructeur de smartphones Android en France, en Italie, en Allemagne et en Espagne. Il ne cesse également de progresser en Grande-Bretagne.

Le premier trimestre de 2017 offre à Apple sa plus faible part en Chine depuis le deuxième trimestre 2014 avec 12,4% de PdM. Android a continué de faire le plein en capturant 87,2% du marché. Pour iOS, cela représente une baisse de 9,1 points par rapport au premier trimestre 2016. L'iPhone 7 reste le terminal le plus vendu en Chine avec 3,8% d’un marché devenu de plus en plus fragmenté.

Du côté d’Android, Huawei a continué de dominer la Chine avec 36% du marché. Oppo, qui a bouleversé le marché chinois en 2016, est devenu le deuxième plus gros constructeur d’Android avec 13% des ventes. Samsung est tombé à la sixième place derrière les vendeurs locaux chinois Xiaomi, Meizu et Vivo, et ne conserve que 5% du marché.

Aux États-Unis, Android représente 59,2% des ventes de smartphones, contre 63,4% il y a un an. iOS capture 38,9% du marché, en nette hausse par rapport au 33,7% d’il y a un an. La baisse d'Android s’explique principalement par la chute de Samsung et Moto.

Alors que les marques chinoises progressent en Europe, en Amérique latine et en Inde,  ce n’est pas le cas aux États-Unis, qui reste dominé par Apple (39%), Samsung (30%) et LG (12%). Le déclin au premier trimestre 2017 des ventes de Samsung peut s’expliquer par l’attente du nouveau Galaxy S8. Il sera intéressant d’analyser l’évolution de Samsung dans les deux prochains mois. 

Comtech 05-2017

Source : Kantar Worldpanel

Notes de la rédaction

Retrouvez tout l'historique de ces données sur notre infographie interactive

Et n'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @Kantar_FR et de vous inscrire à notre newsletter. 

À propos de ComTech

Ce document est basé sur des données extraites du panel de consommateurs Kantar Worldpanel ComTech. Avec plus d'un million de sondés uniquement en Europe, ComTech est le plus grand panel en continu de consommateurs de téléphones dans le monde.

Au-delà du suivi des parts de marché, ComTech observe l'ensemble des comportements des usagers de mobiles : achat des terminaux, coût des factures, temps passé, lieux d'achat et différents usages; Afin de comprendre les facteurs de variation et les dynamiques des marchés. - Les données incluses dans ce communiqué ne prennent pas en compte les ventes aux entreprise

Derniers articles

Des Français qui désapprouvent majoritairement la décision du Gouvernement de baisser les APL pour les locataires Hlm et qui comprennent les inquiétudes des acteurs du logement social.

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 02 au 29 octobre 2017

A l'occasion des Journées de l'Économie des 7, 8, 9 novembre, Kantar Sofres a réalisé la vague 2017 de son étude annuelle.

La réputation des médias traditionnels reste en grande partie intacte selon l'étude ‘Trust in News ‘ réalisée et publiée par Kantar. Les réseaux sociaux et les Pure Player sont en revanche particulièrement écorchés par le phénomène des ‘fake news’ et auraient influencé les derniers scrutins électoraux.

La vague de novembre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée du 25 au 28 octobre 2017.

Contenus liés